Face a la crise…

 

Mon équipe parlementaire et moi-même continuons à travailler à distance et par télétravail, à votre service et pour aider celles et ceux en ayant la nécessité.
Plusieurs dossiers ont été traités :
🔵 Gestion du rapatriement de plusieurs habitants de la circonscription se trouvant hors de l’Europe ;
🔵 Questions posées au Premier Ministre et au Ministre de l’Économie et des Finances afin d’avoir des réponses sur :
▪️La situation des commerces de proximité
▪️La situation des indépendants, des micro-entrepreneurs, des artisans, des agriculteurs et des salariés
▪️La vente à emporter pour les restaurants
▪️Les stocks de masques ;
🔵 Entretiens téléphoniques avec différentes organisations professionnelles ;
🔵 Etude de deux projets de loi pour des mesures d’urgence et un projet de loi de finances rectificative ;
🔵 Par audioconférence, j’ai évoqué, avec plusieurs députés, l’évolution de la situation du Covid-19 et des mesures économiques à prendre.

💡Je mettrai en place demain un « cahier de doléances » numérique (propositions, remarques, constats, …) à destination des commerçants, des indépendants, des entrepreneurs, des artisans, …

quel impact de la position d’Agnès Buzyn ?

Cette information interroge. Est-ce la vérité ? Si le Journal Le Monde rapporte exactement les propos de l’ex-ministre de la santé, en pleine crise sanitaire et alors que les conséquences sont déjà tragiques pour la France, ce cynisme politicien est affligeant, déstabilisant pour la démocratie et révoltant pour les malades. Si ce n’est pas la réalité, pourquoi chercher à affaiblir le pays ? Mais où va-t-on …?

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/17/entre-campagne-municipale-et-crise-du-coronavirus-le-chemin-de-croix-d-agnes-buzyn_6033395_823448.html?fbclid=IwAR3SQzPgWKNVWd3trenlD4MjrmBCGWu1thkACmtbY58HCILxdVm0q1dSqbc

 

Confinement

 

Conformément aux annonces du Président de la République de ce soir, je vous informe que mon cabinet parlementaire sera temporairement fermé. Mon activité continue naturellement, mais de façon adaptée aux contingences sanitaires.
Toutefois, vous pouvez continuer à m’adresser vos demandes ou vos propositions par mail : contact@stephaneviry.fr
Par ailleurs, j’appelle sincèrement toutes et tous à de la responsabilité face au Coronavirus et au respect impératif des mesures (barrières sanitaires notamment) afin de limiter au maximum sa propagation.
Je reste très mobilisé pour tous nos entrepreneurs et leurs salariés.

Quelles mesures pour les entreprises?

Avec le coronavirus, l’économie de notre pays avance de plus en plus dans une impasse catastrophique. Les entreprises et leurs salariés font face à une crise énorme. Aussi, je salue les premières mesures prises par le Gouvernement afin d’accompagner les acteurs économiques français au maximum durant cette si difficile période. Mais la situation exige plus.
J’ai demandé au Premier ministre qu’un état de «catastrophe économique» soit reconnu et déclaré. Cela enclencherait des conséquences de droit utiles à leur survie. A situation exceptionnelle, réponses exceptionnelles. Le soutien de la Nation doit être plein et entier.

 

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/mesures-daccompagnement-des-entreprises-impactees-par-le-coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3Fs8RTwC_UfzpeX3UX3Yga0Ye8cYfEK0uj1p-X95kgjmDLAJDiQlxPggo

 

 

Coronavirus: A l’écoute des entrepreneurs vosgiens

Coronavirus: A l’écoute des entrepreneurs vosgiens ce matin à mon cabinet parlementaire, sur le choc économique provoqué par le Covid-19 sur l’activité, les carnets de commande et l’avenir des entreprises. La situation est inouïe et violente, et exige une réponse puissante de l’Etat pour défendre l’emploi. A partir des éléments recueillis, je vais écrire demain au Premier Ministre, et m’associer à des initiatives parlementaires pour soutenir nos artisans, commerçants, travailleurs indépendants et entrepreneurs. Même avec le coronavirus, la vie doit continuer. L’économie doit tenir.

11 mars, journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

11 mars, journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme: J’ai participé naturellement à cette commémoration aujourd’hui à Épinal, avec à l’esprit, les attentats contre notre pays et des innocents. Jamais la Nation ne cédera face à la terreur. Toujours, elle défendra ses valeurs face à la barbarie et la haine. A chacun de faire pour que la France soit éternellement du côté de la liberté et de la tolérance.

Participation au colloque «Santé et qualité de vie au travail»

«Santé et qualité de vie au travail» est un des sujets sur lequel j’apporte une contribution aux réflexions en cours, préalables au projet de loi annoncé par le gouvernement pour 2021. À ce titre, j’ai participé hier matin à un colloque réunissant des entrepreneurs, des acteurs de la santé, des représentants de salariés. J’ai plaidé pour la création d’un système universel de santé au travail, pour toutes et tous, quelque soit le statut ou le métier.

Les maires ayant décidé de ne pas se représenter honorés

À Épinal, j’ai souhaité honorer les Maires de la circonscription qui ont décidé de ne plus se représenter aux prochaines élections municipales.
A l’occasion d’un moment de convivialité, j’ai reçu les hommes et les femmes qui ont incarné, avec talent et sincérité, la noble fonction de Maire durant un ou plusieurs mandats.
Je salue le travail effectué et les nombreuses heures passées au service de leur commune et de leurs concitoyens.
Je leur ai par ailleurs remis la médaille de l’Assemblée nationale.

J’ai voté la motion de censure du Gouvernement suite au déclenchement du 49-3

Hier soir, j’ai voté pour la motion de censure du gouvernement qui avait été déposée par le groupe Les Républicains.
En effet, après le déclenchement, samedi soir, de l’article 49-3 par le Premier ministre sur le projet de loi sur les retraites, l’évidence était de déposer une telle motion, prévue également par la Constitution. L’action parlementaire exige d’utiliser les moyens de débats mis à disposition, dont la motion de censure (même si la majorité à la majorité…)
Elle affirme nos valeurs et nos convictions, et dénonce par ailleurs la méthode du gouvernement sur ce texte de loi (texte ci dessous).

Système de retraite : encore un texte passé au 49-3 ?

2e texte de loi portant sur «le système de retraite» sur nos pupitres en séance publique depuis 15 h cet après-midi: un projet de loi organique traitant de l’équilibre financier et du pilotage du système… Après le 49-3 sur le 1e texte, les débats sur le 2e apparaissent de la même veine (absence de réponses aux questions posées, sentiment «d’un saut dans l’inconnu» avec le nouveau système …), mais le même souhait de « faire progresser le texte» pour nous.