Voilà les priorités que je défendrai au cours des semaines à venir.

Je veux notamment :

  • Permettre aux territoires de disposer d’une plus grande autonomie en matière d’expérimentation dans le domaine de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle. La centralisation jacobine de nos systèmes d’aides aux entreprises et aux personnes en difficulté est obsolète et ne tient pas assez compte des réalités que nous connaissons sur le terrain. Cela sera un axe important de mon action au Parlement
  • être aux côtés des entrepreneurs et des acteurs économiques. Je serai aux côtés des entreprises en difficulté. Je serai aux côtés des créateurs, des talents et des entreprises qui ont des projets pour développer l’emploi. Le développement économique et l’attractivité des territoires relèvent d’une obligation majeure : je soutiendrai avec force, en lien avec Michel Heinrich, le projet d’amélioration des mobilités ferroviaires nord-sud: il est essentiel pour les Vosges de faire avancer le projet de liaisons ferroviaire rapide entre Nancy-Epinal et Lyon-Méditerranée. Le Député PS Philippe Duron a mis un coup d’arrêt à ce projet vital pour le département.Attractivité, emploi, vivre ensemble, équilibre territorial
  • tout mettre en œuvre pour favoriser la cohésion sociale et le « vivre en commun » qui me tient tant à cœur dans une République apaisée. Une République consolidée dans laquelle chacun se sent en sécurité au sein de cette Nation française qui doit retrouver dans ses fondements, notre fierté collective de partager des valeurs, cette Liberté, cette Egalité, cette Fraternité qui nous sont chères. Nous garantirons cette Laïcité qui est trop souvent bafouée en renforçant notre capacité à nous défendre, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, de toutes ces forces occultes qui veulent semer la terreur sur nos terres.
  • que chaque habitant de nos villes et de nos villages ait la même chance de pouvoir faire des études, trouver une situation de travail, quelle que soit sa position géographique. La Loi peut permettre de tendre à cet objectif en favorisant la mobilité et l’accès aux procédures dématérialisées : le développement des services numériques et de l’accès au haut débit pour tous relèvent d’enjeux importants pour les années à venir, notamment dans espaces ruraux
  • faire en sorte que nous tendions vers un meilleur respect de nos territoires, et une nécessaire péréquation dans la distribution des Dotations de l’Etat. Il faut aujourd’hui que Bercy mette en œuvre des dispositifs permettant de récompenser les collectivités vertueuses, comme l’agglomération d’Epinal qui s’est construite dans un souci constant de mutualisation de moyens avec la Ville centre, dans l’intérêt du développement général du bassin de vie
  • participer à un groupe de réflexion sur la réforme du fonctionnement de l’Assemblée nationale afin de redonner aux Députés le rôle pensé par le Général de Gaulle. C’est pour moi un enjeu déterminant qui scellera le contrat de confiance que nous devons établir entre nos électeurs et les représentants de la Nation, le meilleur rempart face à une extrême droite encline à donner des leçons mais dont nous savons la capacité à se cacher de ses propres turpitudes.

 

Le programme commun de la Droite et du Centre à consulter ici :