reconnaître la lutte contre l’endométriose comme « Grande cause nationale 2021 ».

En France, l’endométriose touche 1 femme sur 10. Cette maladie gynécologique fréquente et évolutive est incurable. Si elle altère socialement, professionnellement et économiquement la vie des femmes qui en sont atteintes, elle est encore aujourd’hui largement méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Seul un nombre réduit d’études scientifiques ont été menées sur cette maladie. La méconnaissance de cette maladie engendre malheureusement des retards considérables au niveau du diagnostic et de la prise en charge. En effet, l’endométriose est diagnostiquée avec en moyenne 7 ans de retard.


Cette proposition de loi vise donc à reconnaître la lutte contre l’endométriose comme « Grande cause nationale 2021 ».

J’ai associé à cette proposition de loi ma collègue

Emmanuelle Anthoine – Députée de la Drôme

qui travaille également sur ce sujet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *