Réflexions autour de la bioéthique

La bioéthique conduit à s’interroger sur notre univers humain, sur nos valeurs, sur le sens de la vie. L’examen du projet de Loi de révision des normes bioéthiques doit ouvrir des questions, poser des limites, confronter la science à l’humanité. C’est autant l’occasion d’avancer dans notre pacte humain que de bannir strictement des horreurs génétiques (eugénisme, transhumanisme, …) ou de consolider des règles universelles (non marchandisation du corps humain).
Dans la nuit de jeudi soir, à l’occasion des débats, la majorité a adopté un amendement visant la reconnaissance de la filiation aux enfants nés par GPA à l’étranger. Cette disposition qui n’est pas soutenue par le Gouvernement, revient à autoriser indirectement le recours à la GPA à l’étranger, et à valider la commercialisation du corps humain. Je regrette que la révision des normes bioéthiques soit le prétexte à cela.
Jamais un député ne doit être le simple greffier d’une opinion publique.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *