En réponse au cri d’alarme exprimé par les médecins réanimateurs de Lorraine

J’ai interpellé les autorités sanitaires régionales, au sujet du cri d’alarme exprimé par les médecins réanimateurs de Lorraine, concernant l’évolution de la crise sanitaire.
Alors que le personnel de santé est au front depuis le printemps 2020, les soignants ont plus que jamais besoin du soutien de leur autorité de tutelle.
Les structures hospitalières et leurs agents veulent une feuille de route claire et précise, et des moyens humains supplémentaires. À défaut, le système ne tiendra pas.
Il est indispensable que l’ARS envisage une concertation approfondie avec les établissements privés pour permettre une prise en charge plus importante et plus rapide des patients atteints de la COVID-19.
Un seul mot d’ordre : agir. Avant qu’il ne soit trop tard.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *