Soutien aux auto-écoles

Exemple de situation ubuesque et contestable, et de l’action en réaction:
Dès lundi dernier, je suis intervenu pour soutenir les auto-écoles vosgiennes dont la fermeture a été annoncée suite à la décision gouvernementale de reconfinement.
Alors que les écoles, collèges et lycées restent ouverts, les auto-écoles qui constituent réglementairement des «centres d’enseignement», et qui permettent l’accès à la mobilité notamment pour la jeunesse, sont interdites d’exercer (alors qu’elles ont mis scrupuleusement en œuvre les barrières sanitaires nécessaires par application des protocoles de sécurité lors du 1e déconfinement).
Aussi, après avoir rencontré des professionnels de ce secteur d’activité installés sur le territoire, j’ai entrepris des actions concrètes : lettre adressée au Premier Ministre, démarches concertées avec des collègues (proposition de résolution parlementaire,…).
Cette semaine encore, je vais poursuivre ma mobilisation afin de tenter d’infléchir la décision incohérente du Gouvernement.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *