Sur le terrain hier après-midi pour évoquer les difficultés économiques suite au Covid-19

A Anglemont dans l’entreprise Vivreco, puis au CFA de Roville aux Chênes, puis dans une entreprise de maçonnerie à Saint-Gorgon, et enfin au parc d’attractions à Fraispertuis, j’ai écouter des chefs d’entreprises. En soirée, à Bru, j’ai participé à une table ronde avec des entrepreneurs et des commerçants du secteur de Rambervillers pour recevoir leurs témoignages et leurs attentes.
Ces moments sont précieux pour exercer, au plus près des réalités, le mandat de Député.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *