Vote pour le 4ème projet de loi de finances rectificatives

La recrudescence de la crise sanitaire et l’impératif de soutenir notre économie a conduit, en responsabilité, à voter POUR le 4e projet de loi de finances rectificatives pour l’année 2020 présenté par le gouvernement cette semaine.
Même si nous avons des divergences et des réserves sur plusieurs choix opérés par le gouvernement dans la réponse à la crise économique, notre parti est clair: Une mobilisation des capacités de l’Etat pour sauvegarder l’activité économique du pays et ses entrepreneurs.
Avec ce PLFR 4, les aides du fonds de solidarité sont d’avantage ouvertes, et il est voté -enfin- l’annulation de charges sociales pour les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement.
Avec des collègues LR, nous avions déposé des amendements pour compléter la réponse aux entreprises, et aller plus loin dans l’accompagnement à l’économie de proximité:
– Exonération (ou à tout le moins un dégrèvement) de la CFE pour les entreprises fermées administrativement ou appartenants aux secteurs économiques les plus fragiles dans la crise actuelle.
– Création d’un «fonds de sauvegarde» pour compenser les charges fixes des entreprises de loisirs « Indoor »
– Création d’un fonds pour aider les commerçants à payer leurs loyers
– Création d’un fonds de transformation des PGE en quasi fonds propres pour les entreprises surendettées.
– Soumettre les plateformes de e-commerce aux memes règles fiscales que le commerce physique en assujettissant leurs entrepôts à la taxe sur les surfaces commerciales.
Ce travail parlementaire de «remontées de terrain» continuera, pour mettre sur la table des propositions concrètes, en espérant que le gouvernement ne perde plus de temps à les reprendre…
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *