Non à la suppression des dessertes TGV «OUIGO» !

 
En réaction à la décision prise par la SNCF de supprimer à l’horizon 2022 les TGV «OUIGO» entre Nancy et Paris Gare de l’Est, j’ai interpellé hier le directeur de cette entreprise.
Les Vosges et ses habitants seront affectés par cette décision. Je demande donc le maintien de ces dessertes «OUIGO», empruntées chaque jour par des salariés ou des étudiants, et par des touristes en périodes de vacances.
Je m’associerai évidemment à toutes les autres actions visant à contester cette décision inique et non justifiée de la SNCF.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *