Soutien aux étudiants en médecine.

Il y a quelques semaines, j’avais interpellé les instances universitaires au sujet de l’application de la réforme des études de santé.
Alors que certaines régions connaissent une hausse des places réservées en seconde année de PACES, l’Université de Lorraine ne connaît pas cette dynamique.
En l’absence d’un véritable « dialogue territorial », j’ai décidé d’interpeller à nouveau Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement, de la Recherche et de l’Innovation, dans le but d’obtenir des réponses pour les étudiants et leurs familles.
Voici mon courrier :
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *