L’économie française a besoin de travail et de compétences

Le constat est patent: L’économie française a besoin de travail et de compétences pour répondre aux exigences de compétitivité internationale, et permettre à nos entreprises d’aller de l’avant.
La question de «l’accès à la formation et à la montée en compétences» des salariés, des demandeurs d’emploi et des jeunes en particulier est un enjeu clé des élections présidentielles de 2022.
Dans cet esprit, j’ai été invité à Paris à un dialogue avec la Fédération de la Formation Professionnelle pour poser des bases et exigences nouvelles. Je compte proposer ces travaux par des propositions concrètes.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *