Protéger notre agriculture du risque climatique

En séance cet après-midi et ce soir pour modifier le régime d’indemnisation des calamités naturelles des agriculteurs. Tempêtes, épisode de gel tardif, phénomène de sécheresse,… l’évolution climatique soumet les récoltes de nos filières agricoles à des aléas supplémentaires, et ces risques sont à couvrir pour l’équilibre économique de nos agriculteurs et pour notre souveraineté alimentaire. Je suis favorable au mécanisme proposé par le gouvernement, même si des interrogations subsistent sur son application, son financement et l’adhésion de nos producteurs à cette assurance. Les amendements déposés vont nous permettre de clarifier et d’enrichir le texte et les solutions indemnitaires.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *