Deconfinement et traçage de la population

Par une basse pratique politicienne (en cette période d’épidémie où l’unité nationale est recherchée), l’Assemblée est prise en otage par le choix du gouvernement de mêler le débat sur les mesures de sortie du confinement à celui sur l’application numérique «Stop Covid-19». Les deux sujets, essentiels, ne reposent pas sur des mêmes bases, un ayant trait aux libertés publiques fondamentales constitutif d’un régime libre. Les députés sont mis au pied du mur par un vote unique. Je dénonce cette façon de faire, dénigrant une fois encore le parlement en simple chambre d’enregistrement des oukases présidentiels. J’ajoute que demander un vote aux députés dans la foulée immédiate du discours du premier ministre, sans laisser un délai minimum pour en mesurer la portée et le contenu, est une nouvelle offense démocratique. Je demande, avec de nombreux collègues de tous les bancs de l’assemblée nationale, au gouvernement de revoir sa position sur ce débat et sur ce vote pour que chaque député ait une liberté de vote.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *