Oradour : consternation

Consternation et nausée face à cette agression. Mais jusqu’où notre pays va t-il dévisser ?
Sans un sursaut national ferme, sans ambiguïtés, porteur d’un message clair et fort fondé sur notre histoire, nos valeurs et notre esprit républicain, la France continuera son étiolement moral et acceptera, de fait et lâchement, ce « Munich civil ». Je me refuse à cette situation et à ce fatalisme.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *