Point d’étape de la mission sur le travail et l’emploi durant le Covid-19

A la demande et pour le compte de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale, une mission «flash» portant sur l’emploi & le travail en lien avec l’épidemie de coronavirus a été créée et j’en ai été nommé rapporteur avec Fadila Kattabi, Députée LREM de la Côte-d’Or.

En 2 semaines, nous avons auditionné plus de 20 personnes, notamment :
▪️des chefs d’entreprise
▪️des représentants des branches professionnelles (Bar-restaurants / commerces / BTP)
▪️les organisations syndicales et patronales
▪️des acteurs du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (Pole Emploi, Haut commissariat à l’inclusion et à l’emploi, Haut commissariat aux compétences, Fédération de l’apprentissage, …)

Alors que la crise est venue bousculer, d’une manière inédite, le travail, l’emploi, la formation professionnelle et l’apprentissage, et que des mesures d’urgence ont été prises par le Gouvernement, les Députés ayant une fonction de contrôle de l’exécutif et d’évaluation des choix gouvernementaux, il nous incombait de dresser le ressenti des acteurs du marché du travail.

Vous pouvez visionner (ici: http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9013042_5eb26cb6…), la présentation faite avec ma collègue ce matin, lors d’une réunion de la Commission des affaires sociales en visio conférence.

Les impacts du COVID-19 sur les questions d’emploi et de travail sont extrêmement préoccupants. Mais cette période ouvre des pistes de refondation du modèle économique et social français. Ce sera mon actualité des mois à venir.

Sur ce point d’étape de cette mission, je souhaite vous faire partager deux points :
🟢En premier lieu la santé au travail. Plus que jamais, les entreprises font face à la nécessité d’assurer la sécurité de leurs collaborateurs et cela implique parfois une nouvelle organisation et des dépenses supplémentaires
🟢En second lieu l’apprentissage. Réelle filière d’excellence et de réussite, les apprentis vont peiner à trouver des entreprises pouvant les accueillir à la rentrer et des difficultés vont se poser avec les CFA. Aussi, j’ai formulé différentes propositions afin de pérenniser cette voie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *