Mes propositions pour agir pour l’économie locale durant le COVID-19 :

Agir pour l’économie locale durant le COVID-19 :

🔵 Depuis le début de la pandémie du Coronavirus, je reçois de nombreuses sollicitations d’acteurs économiques sur des problèmes rencontrés, mais également sur des avis ou bien encore des suggestions qu’ils peuvent me faire. Par ailleurs, je consulte différents secteurs sur lesquels pour évoquer les problématiques à régler. Aussi, plus que jamais, j’entends porter la voix des vosgiennes et des vosgiens sur ces remontées de terrain afin d’ajouter, de modifier ou de compléter les mesures économiques prises par le Gouvernement.
A titre d’exemple, il semblerait que l’Etat envisage désormais d’annuler certaines cotisations sociales, et non de les reporter, et admette également que le fonds de solidarité pour les entrepreneurs voit son périmètre élargi et avec davantage de moyens, notamment pour les indépendants. Je ne peux que m’en réjouir tant il y a plus de deux semaines je plaidais déjà en ce sens auprès du Ministre de l’Economie et des Finances.

De plus, je tiens à saluer la mobilisation conjointe et forte de la Région Grand-Est et de la Communauté d’Agglomération d’Epinal, et les dispositifs de soutien à l’économie prises par elles, en complément des mesures de l’Etat que je m’efforce de voir adaptées aux réalités de terrain.

🔵 Ces remontées de terrain servent également à être force d’initiatives, notamment au niveau législatif. Aussi, afin de soutenir durablement les commerces de proximité et l’activité économique locale, j’ai établi et déposé une proposition de résolution. Celle-ci a différents objectifs :
Inviter le Gouvernement à adapter la règlementation en vigueur eu égard à la situation exceptionnelle afin de couvrir les pertes d’exploitation
▪️La demande d’une exonération des charges sociales et fiscales pour ces acteurs économiques
▪️Un assouplissement des règles d’accès à l’aide exceptionnelle qui a été mise en place
▪️Un échelonnement du paiement de la TVA
▪️Mettre en place un dispositif afin que tout commerçant ou entrepreneur disposant d’un crédit de TVA ou devant en reverser au Trésor Public , puisse en allouer tout ou partie à une association de commerçants
▪️Trouver un accord avec les organisations professionnelles afin que les grandes et moyennes surfaces, mais aussi les plateformes de e-commerce, puissent compenser les recettes engendrées par les produits « non-essentiels » qu’ils vendent, alors que les commerces de proximité, spécialisés dans ces secteurs, sont eux fermés durant la période de confinement
▪️Trouver des solutions pérennes pour l’emploi, mais également pour les développement des entreprises au niveau de la fiscalité et des crédits de celles-ci.

🔵 Enfin, je saisis directement les autorités compétentes sur différents secteurs. Hier, par exemple, j’ai notamment demandé :
▪️Au Préfet des Vosges pour que des solutions puissent être trouvées pour les horticulteurs du Département par des règles plus souples
▪️Au Ministre de l’Economie et des Finances pour que les contrats « Madelin » puissent être débloqués pour ceux en possédant un et le souhaitant, dans l’objectif de disposer d’une somme d’argent visant à subvenir à leurs besoins.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *