Le travail parlementaire a commencé, les désillusions sont déjà là …

Après un mois et demi de travail parlementaire, au cours duquel tous les nouveaux députés ont pris leurs marques, quelques jours de repos bien mérités après une campagne harassante et l’immersion rapide au sein de l’Assemblée nationale.

Ces premiers jours sont aussi celui de la désillusion. Le mode de fonctionnement de la majorité parlementaire, non pas du fait des députés eux-mêmes, mais plutôt des instances du nouveau parti présidentiel, montre que faire de la « politique autrement », cela ne s’improvise pas. et que l’on retombe vite et plus facilement encore dans les travers des partis traditionnels. Finalement, le changement, ce ne sera pas pour maintenant.

En revanche, l’actualité parlementaire est très dense, et la voix de l’opposition peu considérée. il va falloir se battre au quotidien pour faire entendre une autre voix et défendre les intérêts des habitants de la 1ère circonscription des Vosges.

Comme je m’y étais engagé, j’ai ouvert mon cabinet parlementaire à tous, et je recevrai tous les lundis matins sur rendez-vous, 11 rue de la Préfecture à Epinal. de plus, j’organiserai le premier vendredi de chaque mois une permanence délocalisée, au plus proche de la population, à Xertgny, Rambervillers et Châtel-sur-Moselle.

La première permanence délocalisée aura donc lieu à Xertigny, Vendredi 1er septembre de 9h à 11H30, sur rendez-vous : je vous recevrai au centre médico-social, à droite de l’hôtel de ville.

n’hésitez pas à contacter mon secrétariat à contact@stephaneviry.fr

bien cordialement,

Stéphane Viry

#TousAvecViry 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *